Le blog de Yannick LE MOING

Le blog de Yannick LE MOING


Défenseurs des droits humains

Publié par Les Amis de la Terre sur 11 Janvier 2013, 14:02pm

Catégories : #Société et Environnement

Les militants, qu’ils luttent pour la cause environnementale ou sociale, sont victimes d’atteintes à leurs droits les plus fondamentaux dans le monde entier. La portée exacte et la gravité de telles atteintes ont récemment été précisées grâce au travail engagé de groupes tels que Global Witness, ainsi que par le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme. Les Amis de la Terre s’engagent aux côtés des défenseurs des droits pour que justice soit faite par des actions de plaidoyer et de sensibilisation grâce au soutien de l’Union européenne.

Pourquoi un tel mouvement maintenant ?

L’accès aux ressources naturelles est désormais hautement concurrentiel, sans compter que la demande a fortement augmenté également. Cela a entraîné une aggravation de l’accaparement des terres, de l’exploitation des ressources, et des tentatives de privatisation des ressources gérées par les communautés. Les militants et journalistes ayant décidé de se mobiliser face à de tels problèmes ont été victimes de détentions illégales, de menaces, de harcèlement, et de cambriolages. Les assassinats et disparitions sont aussi devenus un fait récurrent, ce qui est très alarmant. Selon le rapport de Global Witness intitulé A Hidden Crisis, il faut déplorer en moyenne entre 2002 et 2012 près d’un décès par semaine. Les auteurs de tels crimes agissent régulièrement pour le compte de gouvernements nationaux ou d’entreprises transnationales.

Nous manquons d’information sur ces atteintes pour conclure à l’aggravation ou non de cette tendance. Certes, les mécanismes de signalement sont devenus plus sophistiqués, et dans de nombreuses régions du monde les populations sont beaucoup plus conscientes de leurs droits, mais la compréhension de la situation demeure quant à elle aléatoire. Comme il reste très difficile de suivre ce phénomène à l’échelle mondiale, son ampleur demeure indéterminée. J’en veux pour exemple le nombre relativement bas d’incidents signalés en Afrique et en Asie centrale. Les gouvernements locaux, municipaux, régionaux, voire nationaux ont réécrit les lois pour donner une légitimité aux violations haineuses des droits humains dont ils sont responsables, leur permettant ainsi de justifier juridiquement les abus qu’ils commettent.

Les groupes membres des Amis de la Terre continuent à travailler sans relâche sur ce dossier essentiel. Consultez régulièrement cette rubrique pour devenir un véritable relais et apporter votre soutien.

Défenseurs des droits humains
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents