Algues vertes. L’État versera 535 756 € à Saint-Brieuc agglomération

par Yannick Le Moing - Génération Ecologie  -  2 Octobre 2014, 14:58  -  #Région Bretagne

Pas cher le porc industriel ? Ca dépend de ce qui est pris en compte...

Un exemple : L'élevage industriel conduit aux marées et algues vertes sur le littoral breton. Les collectivités locales paient le ramassage. L'Etat est sommé de rembourser la collectivité (rien que pour Saint Brieuc, le montant s'élève à 535 756 euros).


In fine, ce sont tous les contribuables qui paient l'incurie de quelques pollueurs !

Vous faîtes l'effort de choisir une nourriture biologique; mieux végétarienne. Et bien vous payerez quand même les algues vertes des productivistes agricoles !

L'État va verser plus de 500 000 € à Saint-Brieuc agglomération concernant le coût de ramassage et de traitement des algues vertes. | Ouest-France

L’État payera le coût du ramassage et du transport des algues, ainsi que 50 % du coût de son traitement. Saint-Brieuc agglomération retire sa requête devant le tribunal.

Le coût de ramassage, de transport et de traitement des algues vertes a coûté à Saint-Brieuc agglomération 1 146 330 € sur la période 2010-2013. Le 16 mai 2012, la collectivité a formulé une requête devant le tribunal administratif de Rennes, demandant la prise en charge de ces frais par l’État.

Vote à l'unanimité

Le préfet des Côtes-d’Armor a proposé un accord à Saint-Brieuc agglomération : la prise en charge de 100 % des frais de ramassage et de transport des algues vertes et de 50 % des frais de traitement. Soit 535 756 €, venant s’ajouter aux aides déjà accordées par l’État (328 160 €). Ceci à condition que la collectivité renonce à son recours devant le tribunal. Réuni ce jeudi soir, le conseil d’agglomération de Saint-Brieuc a voté l’acceptation de cet accord, à l’unanimité.

L’État payera le coût du ramassage et du transport des algues, ainsi que 50 % du coût de son traitement. Saint-Brieuc agglomération retire sa requête devant le

ouest-france.fr

Algues vertes. L’État versera 535 756 € à Saint-Brieuc agglomération