Yannick Le Moing

Yannick Le Moing

Développement durable et Gestion des risques sur les territoires

Saint-Malo, terre des grands navigateurs

Ce n'est pas un hasard ! Cité des explorateurs et des corsaires aux XVe et XVe siècles, Saint-Malo demeure le point d'ancrage de la Route du Rhum depuis sa création en 1978 par Michel Etevenon. Depuis toujours terre des grands navigateurs, Saint-Malo vibre aujourd'hui au rythme de la 10e édition de la reine des transatlantiques en solitaire avec 91 marins au départ !

Port morutier durant cinq siècles, Saint-Malo fut également le fief des meilleurs marins osant partir découvrir le monde. Jacques Cartier (1491-1557) fut le premier français à atteindre le Canada, tout comme Jacques Gouin de Beauchesne (1652-1730), premier homme à mettre le pied aux îles Malouines et à doubler le cap Horn d'Ouest en Est. Jean-Baptiste Charcot (1867-1936), lui, a sillonné l'Antarctique à bord du célèbre Pourquoi Pas. Les Corsaires aussi ont participé à la réputation de Saint-Malo.

Ardents défenseurs contre les envahisseurs britanniques, René Duguay-Trouin (1673-1736) ou Robert Charles Surcouf (1773-1827) ne manquaient ni de courage, ni de génie !

L'histoire continue avec la Route du Rhum-Destination Guadeloupe !

Les 91 navigateurs qu'ils soient professionnels ou amateurs, s'apprêtent à vivre une transatlantique d'anthologie. Saint-Malo les accueille aujourd'hui, et ce pendant 10 jours, avant le grand départ le 2 novembre prochain à 14 h.

Saint-Malo, terre des grands navigateurs

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article