Biennale de La Havane 2015 : 3 Mers, 3 Mares

par CCF  -  20 Mai 2015, 12:05  -  #Cuba

Trois Mers - Tres mares trois « Méditerranée Monde » se croisent.

Mer Méditerranée, Mer des Caraïbes, Mer de Chine sont chacune des zones d’interaction
et d’échanges entre les peuples, les pays qui les composent.

Au niveau mondial, leurs histoires se croisent. Les bateaux sillonnent ces mers intérieures
et passent d’une mer à l’autre, permettant le croisement des peuples et des cultures.

Cuba, au cœur de la Mer des Caraïbes, et du Golfe du Mexique est le symbole de cette rencontre des Trois Mers. De Christophe Colomb à l’époque coloniale, les méditerranéens de la Mare Nostrum ont imprégné la culture cubaine d’origine. L’immigration chinoise à Cuba est ancienne et sa présence à La Havane très visible.

Wifredo Lam, le cubain créateur de la Biennale de La Havane, invoquait la part chinoise de ses origines et la latinité de sa longue présence en Espagne, en France et en Italie.
À son retour à Cuba, il déclarait : « La seule chose, certainement, qui me restait à ce moment était mon désir ancien d’intégrer dans la peinture toute la transculturation qui avait eu lieu à Cuba entre Aborigènes, Espagnols, Africains, Chinois, immigrants français, pirates et tous les éléments qui formèrent la Caraïbe. Et je revendique pour moi tout ce passé».

Aconcha Sanz Averoff, franco-cubaine d’origine sino-africaine. Elle a installé son atelier créatif dans le sud de la France, non loin de la Méditerranée, ce pont entre l’ Europe et l’ Afrique, dont elle est aussi issue.

Nous avons choisi de placer ce partage culturel franco – cubain sous l’égide d’échanges plus vastes, du symbole des trois Mers qui sont aussi les Mères de civilisations que le temps a métissé des siècles durant.

La Havane et son port ouvert vers le monde, en seront le creuset et la première escale.

Philippe Mano

Biennale de La Havane 2015 : 3 Mers, 3 Mares
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :