Le Vatican reconnaît la Palestine

par L'Express  -  13 Mai 2015, 20:21  -  #Histoire

Les autorités du Vatican ont déclaré avoir conclu un accord dans lequel le Saint-Siège reconnaît l'Etat palestinien. Un acte symbolique d'importance.

Après Cuba, la Palestine. Le pape François, qui a récemment oeuvré au réchauffement des relations américano-cubaines, se penchent à présent sur le cas israélo-palestinien.

"Une reconnaissance de l'existence de l'Etat"

Le document, qui doit encore être signé, réaffirme le soutien du Vatican à une solution de "la question palestienne et du conflit entre Israéliens et Palestiniens dans le cadre de la formule des deux Etats", a précisé Mgr Antoine Camilleri, le chef de la délégation du Saint-Siège à l'Osservatore Romano.

Pour le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, il s'agit bien "d'une reconnaissance de l'existence de l'Etat". "Il est très clair que le Saint-Siège considère la Palestine comme Etat de Palestine (...). Ce qui est nouveau, c'est que pour la première fois cela est exprimé à l'occasion d'un accord", a-t-il précisé à l'AFP.

Un accord négocié depuis 15 ans

L'accord, négocié depuis 15 ans, porte sur le statut et les activités de l' Eglise catholique dans les territoires palestiniens. Il "sera soumis aux autorités respectives pour être approuvé avant de désigner une date dans un avenir proche pour sa signature", a précisé le Vatican.

Selon l'agence spécialisée I.Media, l'accord pourrait être signé dès ce week-end, lors de la visite du président palestinien Mahmoud Abbas à l'occasion de la canonisation dimanche de deux religieuses palestiniennes.

Le Vatican utilise la formule "Etat de Palestine" dans ses documents officiels depuis février 2013, à la suite de l'admission en novembre 2012 de la Palestine comme Etat observateur à l'ONU.

Le président palestinien Mahmoud Abbas et le pape François.

Le président palestinien Mahmoud Abbas et le pape François.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :