Rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et Etats-Unis : la fin d’un anachronisme

par MRC  -  3 Juillet 2015, 09:27  -  #Cuba

Par Ladislas Polski, secrétaire national MRC aux relations internationales et européennes, jeudi 2 juillet 2015.

Après l'annonce, il y a un peu plus de six mois, d'un dégel des relations entre Cuba et les États-Unis, le rétablissement officiel de relations diplomatiques entre ces deux pays est une bonne nouvelle dans le concert des Nations, qui détonne dans la morosité de l'actualité internationale.

C'est désormais la levée de l'embargo que l'on doit attendre, comme le Président Obama l'a lui-même demandée au Congrès américain. Cette décision fait honneur au Président des États-Unis, alors même que sur d'autres sujets, on peut dresser un bilan assez critique de sa politique internationale.

La levée définitive de l'embargo ne sera que justice pour le peuple cubain qui souffre depuis plus de cinquante ans de cette mesure inique. Il s’agit là d’un anachronisme persistant, d'une mesure unilatérale ne trouvant plus aucune justification depuis longtemps, tout particulièrement depuis la fin de la Guerre froide.

Malgré cette terrible contrainte, la nation cubaine aura su montrer un courage et une volonté qui lui ont permis, notamment, de trouver la force de mettre en œuvre des politiques de santé et d'éducation qui ne peuvent que forcer l'admiration, même si on doit porter un regard lucide et sans complaisance sur les atteintes aux libertés individuelles à Cuba.

En attendant la levée de l'embargo, le MRC se félicite de cette nouvelle étape franchie dans la relation entre Cuba et les Etats-Unis qui ouvre la perspective d’une coopération et d’échanges qui sont dans l’intérêt de tous.

La poignée de mains historique entre Raul Castro et Barack Obama, le 11 avril 2015, à Paris

La poignée de mains historique entre Raul Castro et Barack Obama, le 11 avril 2015, à Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :