Yannick Le Moing

Yannick Le Moing

Développement durable et Gestion des risques sur les territoires

Royal nomme Hubert Reeves à la tête de l'Agence de la biodiversité

Hubert Reeves. | AFP

Hubert Reeves. | AFP

L'astrophysicien Hubert Reeves sera le premier président de la nouvelle Agence française de la biodiversité, qui devra oeuvrer en faveur d'une meilleure préservation des espaces naturels, a annoncé jeudi la ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

La création de cette agence, promise par François Hollande lors de la première conférence environnementale en 2012, est l'une des mesures phares de la loi sur la biodiversité, publiée en août au Journal officiel.

« Sauver le climat, c'est sauver l'humanité, comme le disait hier Hubert Reeves, qui était là pour la mise en place du premier conseil d'administration de la future Agence nationale de la biodiversité. D'ailleurs, je vous annonce que ce sera lui qui sera le premier président de cette nouvelle Agence de la biodiversité que la France vient de créer, premier pays au monde », a déclaré la ministre sur France Inter.

L'AFB regroupera 1.200 agents de quatre organismes existants (l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques, l'Atelier technique des espaces naturels, l'Agence des aires marines protégées et les Parcs nationaux). L'objectif du gouvernement est une mise en place effective au 1er janvier 2017.

Cet organisme devra oeuvrer en faveur d'une meilleure préservation des espaces naturels, de leur faune et de leur flore, et d'une action plus concertée des services de l'État. Il sera l'interlocuteur des élus et des entreprises dans les projets d'infrastructure. Hubert Reeves, 84 ans, président d'honneur de l'association Humanité et Biodiversité, en était jusqu'ici le parrain.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article