Le blog de Yannick LE MOING

Le blog de Yannick LE MOING


Diwan au Conseil Municipal de Rennes

Publié par YLM sur 3 Février 2006, 10:10am

Catégories : #Région Bretagne

Conseil Municipal du 4 novembre 2002
Délibération n° 8 : Ecole Diwan
Intervention de Yannick Le Moing (Divers Droite). Membre du groupe Union Pour Rennes


Monsieur le Maire, mes chers collègues,


Nous ne pouvons que nous réjouir de cette délibération et de l'aide que vous nous proposez d'apporter à l'association Diwan. Vous avez en la matière respecté vos engagements et nous ne pouvons que nous en féliciter.
Je souhaiterais toutefois profiter de cette occasion pour revenir sur le problème du statut des écoles Diwan, qui, je vous le rappelle, se sont vues refuser par le Conseil d'Etat, il y a maintenant quelques mois, leur intégration au sein du service public de l'Education Nationale.
Les responsables de l'association Diwan se trouvent donc aujourd'hui dans une situation difficile, sur laquelle il est de notre responsabilité d'influer.

Le Conseil Régional de Bretagne ou le Gouvernement ne sont pas les seuls à devoir s'impliquer en la matière car le résultat est qu'aujourd'hui nous risquons de passer à côté d'une vraie chance pour la culture bretonne.

Certes Diwan n'est pas le seul canal de transmission de la langue Bretonne. Il existe des filières dans les établissements traditionnels, publics et privés, qui dispensent des cours de breton et permettent la pérennisation de la langue. Mais nul ne peut nier que Diwan constitue plus qu'une simple courroie de propagation du Breton; elle participe d'abord et avant tout d'un engagement plus global en faveur de la culture Bretonne.


Le Conseil régional de Bretagne l'a d'ailleurs bien compris puisqu'il a fait voter, lors de la cession du 14 octobre dernier, un vœu visant à encourager la reprise des négociations entre Diwan et le Ministre de l'Education Nationale, afin d'aboutir à une solution satisfaisante pour tous. Il a aussi rappelé la volonté de la Région de voir se concrétiser l'intégration et demandé la constitution d'un groupe de travail sur ce sujet.


Parce que nous sommes convaincus de la nécessité de promouvoir les langues régionales et particulièrement le Breton, nous pensons qu'il faut agir dans un sens favorable à Diwan.

Mais nous sommes aussi conscients que dans l'état actuel des choses l'avenir s'annonce difficile. C'est la méthode pédagogique même qui est remise en cause par le Conseil d'Etat. L'enseignement par immersion et l'utilisation du breton comme langue principale dans l'enseignement, contrevient en effet à l'article 2 de notre Constitution, qui stipule que "la langue de la République est le Français".
Dès lors, il n'y a que deux alternatives :

- la première est de modifier la Constitution en adjoignant à l'article 2 un alinéa relatif aux langues régionales ; en ajoutant, par exemple, qu'à côté du français, il existe des langues régionales que la république protège et dont elle garantit le libre épanouissement.
- la seconde alternative nécessite une évolution de la part de Diwan vers le bilinguisme.

Ainsi, de la même manière qu'en Alsace, la Bretagne pourrait favoriser la pratique de sa langue régionale.

Cela permettrait à Diwan une intégration rapide et efficace, dans le respect des lois de la République.


Quelle que soit l'alternative choisie et parce qu'il y va de la défense de nos traditions culturelles, nous devons tout faire pour favoriser le dialogue entre Diwan et le Gouvernement.

 

 

 


 

 

Diwan au Conseil Municipal de Rennes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents